Le Japon a récemment avancé de nouveaux arguments pour justifier sa souveraineté sur les îles Diaoyu. « Le Quotidien du peuple », journal officiel chinois, a réaffirmé dans un article que les îles Diaoyu « font partie intégrante du territoire chinois et que le vol de ces îles chinoises par le Japon est illégal et inefficace ». Selon l’article, la Chine « doit révéler l’hypocrisie et l’absurdité des soi-disants nouveaux arguments du Japon », tout en s’appuyant sur les « faits historiques » et les « règles du droit international ».

L’article estime que l’objectif du récent « achat » des îles Diaoyu par le gouvernement japonais était d’abandonner le consensus auquel étaient parvenus les deux pays, de remettre en cause ouvertement les acquis de la guerre mondiale anti-fasciste, ainsi que de défier l’ordre international établi après la Seconde Guerre mondiale.

« Le Quotidien du peuple » souligne enfin que la Chine appelle le Japon à envisager avec sérieux la grave situation actuelle des relations sino-japonaises, à reconnaître l’existence d’un différend, ainsi qu’à revenir à la table des négociations pour résoudre le différend.

 

 

Source: CRI

Discussions

Laisser un commentaire