La Chine a soumis aux Nations unies une carte maritime revendiquant la souveraineté des îles Senkaku, contrôlées par le Japon en mer de Chine orientale.

Selon des informations publiées ce vendredi sur le site internet du ministère chinois des Affaires étrangères, son représentant à l’ONU Li Baodong a soumis la veille le document au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

Il s’agit donc d’une liste et d’une carte qui présenterait, selon Pékin, une ligne symbolique aux abords des îlots disputés.

Cette ligne est le tracé à partir duquel on mesure la largeur d’un territoire national.

Selon le ministère, la Chine remplit désormais toutes les obligations consignées dans la Convention de l’ONU sur la Loi maritime et la procédure légale concernant ses revendications serait achevée.

On ignore à ce jour quelle sera la réaction de Ban Ki-moon. La Chine a présenté son document lundi, un jour avant que le Japon ne place trois des îlots sous propriété d’Etat.

Pékin multiplie les initiatives pour revendiquer ce territoire devant la communauté internationale. Cette semaine, les responsables chinois ont rencontré les dirigeants iraniens et de Papouasie-Nouvelle-Guinée pour tenter de les rallier à leur cause.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire