Les ministres des Affaires étrangères du Japon et de la Chine se sont rencontrés pour discuter de la dégradation de leurs relations au lendemain de la nationalisation des îles Senkaku par le Japon.

Des discussions entre le responsable de la diplomatie japonaise Koichiro Gemba et son homologue chinois Yang Jiechi ont eu lieu mardi à New York en marge de l’Assemblée générale des Nations unies.

Selon des sources diplomatiques nippones, le Japon a demandé ces entretiens après que les négociations entre les vice-ministres des deux pays se sont achevées sans progrès la veille.

Pendant les discussions qui ont duré une heure, M. Gemba a fait remarquer que les deux parties sont responsables de la paix et de la stabilité en Asie orientale. Il a également souligné l’importance du maintien de communications entre les deux nations, sans perdre de vue une perspective d’ensemble.

Pour sa part, M. Yang a réaffirmé la souveraineté de la Chine sur les îles, appelés Diaoyu par Pékin.

Apparemment, les deux parties ne sont pas parvenues à rapprocher leurs positions.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire