Le Japon expliquera sa position à propos des îles Senkaku à cinq pays d’Asie centrale, lors d’une rencontre ministérielle qui aura lieu le 10 novembre à Tokyo.

 

Cet événement réunira le ministre japonais des Affaires étrangères, Koichiro Gemba, ainsi que ses homologues de l’Ouzbékistan, du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Tadjikistan et du Turkménistan.

Le Japon rencontre régulièrement ces pays et a déjà promis de les aider à stabiliser leurs situations politiques et économiques.

Au cours de cette réunion, les ministres devraient confirmer que le Japon augmentera ses investissements en Asie centrale, une région riche en ressources naturelles comme le pétrole et l’uranium. Ils s’entendront aussi sur un accroissement de leurs échanges commerciaux.

Ces nations d’Asie centrale travaillent aussi à resserrer leurs liens économiques avec la Chine.

Dans ce contexte, le ministre Gemba expliquera lors de la rencontre que les îles Senkaku font partie intégrante du territoire japonais du point de vue de l’histoire et du droit international. Il tentera d’obtenir l’appui de ses homologues en faveur de la position japonaise qui invite la Chine à discuter calmement de ce dossier.

Discussions

Laisser un commentaire