Un tribunal japonais a condamné vendredi un homme à sept ans de prison pour avoir grièvement blessé une collègue en mettant du poison dans ses chaussures.

 

Un homme de 41 ans a été reconnu coupable par un tribunal de Shizuoka (ouest de Tokyo) d’avoir mis de l’acide fluorhydrique, une substance hautement corrosive, dans les chaussures d’une collègue fin 2012.

 

Il avait été éconduit par cette femme

 

D’après les médias nippons, il aurait voulu ainsi se venger d’avoir été éconduit par cette femme qu’il courtisait. « L’acte était malveillant dans la mesure où il a utilisé un produit qui peut tuer », a déclaré le juge Takafumi Miyamoto, cité par l’agence Jiji Press.

 

Amputation partielle

 

La victime s’était présentée à l’hôpital après avoir ressenti des douleurs aux pieds. Atteinte par la gangrène au pied gauche elle a dû être amputée de l’extrémité des cinq orteils, ont précisé les médias.

L’acide fluorhydrique peut être absorbé par la peau, atteindre le sang et conduire à d’importants dysfonctionnements corporels, dont des attaques cardiaques.

Employé du même laboratoire que sa victime, Tatsujiro Fukasawa s’était procuré sur son lieu de travail ce produit, utilisé pour le raffinage du pétrole ou pour dissoudre la pierre.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: Ouest France

Discussions

Laisser un commentaire