Il venait du Japon pour suivre en Ecosse le premier match du club mythique des Glasgow Rangers. Un match qui a été annulé…

 

C’est un record. Un journaliste sportif japonais, spécialisé dans le football, vient de parcourir 10.000 kilomètres (14 heures de vol et 5 heures de train) pour un match qui n’a pas eu lieu.

Passionné par la vie du ballon rond en Grande Bretagne, Daisuke Nakajima, reporter à la revue nippone Footballista avait eu une très belle idée: suivre dimanche dernier le premier match du club mythique des Glasgow Rangers (relégué administrativement en 4ème division écossaise) contre l’équipe de la petite ville d’Elgin.

Selon le Sunday Mail, Daisuke Nakajima apprît dans le train qui l’emmenait au Borough Briggs Stadium l’annulation de la rencontre en raison d’un cas manifeste de «surbooking».

En effet, beaucoup trop de supporters avaient eu la même idée que le journaliste: les organisateurs n’avaient pas résisté à la tentation de répondre à toutes les demandes, écoulant ainsi 1.100 billets de trop, soit 25% de plus que la capacité du petit stade prévu pour 4 500 spectateurs.

La police décida d’annuler la rencontre afin d’éviter que l’afflux ingérable de supporters dans cette enceinte ne provoque de catastrophe. Une décision fâcheuse pour Nakajima qui n’a cependant pas fait le voyage pour rien. D’une part il est devenu célèbre à Elgin, et d’autre part son rédacteur en chef a estimé que l’incompétence des organisateurs de la rencontre rendait le sujet encore plus intéressant puisqu’il démontrait le genre de difficultés auxquelles les prestigieux Rangers étaient désormais confrontés. Le club d’Elgin quant à lui a écopé d’une amende d’environ 30.000 euros dont 6.000 seront offerts à une œuvre de charité choisie par les Rangers.

Discussions

Laisser un commentaire