La police chinoise a identifié les quatre personnes soupçonnées d’implication dans l’incident autour de la voiture de l’ambassadeur du Japon.

Le ministère chinois des Affaires étrangères en a informé jeudi soir l’ambassade japonaise à Pékin. Parmi les quatre suspects figurent trois hommes et une femme. Ils seraient citoyens chinois.

L’incident a eu lieu lundi à Pékin. Deux voitures auraient bloqué le véhicule officiel de l’ambassadeur du Japon Uichiro Niwa. L’un des suspects aurait arraché le drapeau japonais du véhicule officiel avant de prendre la fuite.

La police n’a pas arrêté les suspects. Les enquêteurs s’efforcent de déterminer les rôles joués par chacun et l’importance des dégâts causés à la voiture de l’ambassadeur.

Les autorités chinoises devraient prendre en compte l’opinion de la population avant de décider comment traiter l’affaire. Les observateurs estiment que la police pourrait éviter d’inculper les suspects. Elle leur imposerait plutôt une sanction administrative.

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire