Au Japon, l’arrêt de tous les réacteurs nucléaires creuse le déficit commercial du pays, au niveau des importations de pétrole, tout en grèvant le budget des ménages.

 

La Compagnie d’électricité du Chubu, la troisième du pays, a annoncé une augmentation de ses factures à compter d’avril 2014.

Cette compagnie basée à Nagoya précise qu’elle prévoit un bilan négatif en 2013, pour la troisième année fiscale consécutive, en raison du coût de plus en plus élevé du carburant dans ses centrales thermiques.

Rappelons que la centrale nucléaire de Hamaoka, gérée par cette même compagnie sur la côte Pacifique, a été mise à l’arrêt suite à la crise de Fukushima, en 2011, en raison des risques de séisme et de tsunami qui la menacent.

L’opérateur prévoit donc une hausse d’environ 5% pour les foyers et de 8 à 10% pour les entreprises, à compter de l’année fiscale 2014.

 

Source: Nipponconnection.fr / NHK

Discussions

Laisser un commentaire