Avec une contribution de 30 millions de dollars américains en 2011, le Japon est considéré comme le 6ème plus important contributeur au Fonds de Reconstruction d’Haïti (FRH).

 

Pour cette contribution, le Japon avait souhaité que 15 millions soient utilisés pour l’éducation et le renforcement des capacités et que les autres 15 millions soient utilisés pour la santé et les soins médicaux, la nourriture et l’agriculture, et l’enlèvement des débris.

Sur l’ensemble de l’aide reçu par Haïti pour la reconstruction, le Japon est le 11ème plus grand donateur.

En incluant le relèvement humanitaire, le Japon a promis, engagé et décaissé près de 145 millions de dollars (en date de décembre 2012) pour la reconstruction, incluant sa contribution au FRH.

 

Le Japon a fourni un support bilatéral dans quatre secteurs :

 

1) Santé et hygiène : réhabilitation de l’Hôpital de Jacmel dans le Département du Sud-Est, dons de matériels pour les urgences pour combattre le choléra, reconstruction d’hôpitaux et de cliniques (terrassement) ;

2) Education et développement des capacités : reconstruction d’écoles primaires et formation ;

3) Nourriture et agriculture : aide alimentaire, assistance aux agriculteurs et formation ;

4) Divers appuis : routes et drainage à Léogâne, appui aux élections, sécurité des frontières, partage des connaissances, dons d’équipements
lourds pour la construction etc…

Rappelons que le premier contingent japonais est arrivée en Haïti le 7 février 2010, et que depuis, près de 2,200 membres du corps d’ingénierie japonais, ont été déployés par rotation, dans différents départements d’Haïti pour effectuer des travaux de démolition, d’enlèvement de débris de divers sites affectés (hôpitaux, écoles etc..) et procéder à la réhabilitation de plusieurs routes, pour un total de 254 interventions.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: Haitilibre.com

Discussions

Laisser un commentaire