Une agence japonaise de recherche nucléaire va mener une étude de long terme concernant les retombées radioactives sur les forêts de Fukushima afin de voir en quelle mesure la contamination affecte l’habitat humain.

L’Agence japonaise de l’énergie atomique, affiliée au gouvernement, prévoit de lancer cette étude au cours du mois d’octobre. Elle concernera les forêts situées à l’intérieur du rayon de 20 kilomètres autour de la centrale nucléaire sinistrée Fukushima Dai-ichi. La quasi-totalité de la zone est interdite d’accès.

Les chercheurs procèderont également à des mesures dans les rivères recueillant les eaux de source souterraines situées dans la zone.

Ils mesureront les taux de césium radioactif ainsi que d’autres substances présentes dans le sol et dans l’eau pendant environ 20 ans.

Grâce aux données accumulées pendant cette période, ils espèrent pouvoir expliquer comment les substances contaminées sont transportées hors des forêts par l’eau et le vent, et de quelle manière elles affectent les habitats humains et la mer.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire