L’autorité japonaise de régulation nucléaire, l’ARN, va déclarer la centrale sinistrée Fukushima Dai-ichi installation nucléaire spéciale afin de pouvoir prendre part au processus de démantèlement.

La procédure de démantèlement de la centrale est menée en conformité avec le plan soumis au gouvernement par le propriétaire des lieux, la Compagnie d’électricité de Tokyo, Tepco.

L’ARN n’a actuellement pas la voix au chapitre concernant le processus en cours.

Son président, Shunichi Tanaka, a annoncé mercredi que l’autorité allait déclarer la centrale de Fukushima installation nucléaire spéciale avant la fin du mois.

Cela devrait lui permettre d’ordonner à Tepco de soumettre des plans concernant la stabilisation du système de refroidissement et la prévention de la diffusion de substances radioactives.

L’ARN sera ainsi également capable de contrôler les travaux sur le site et le développement des technologies de sécurité. Elle pourra aussi ordonner la révision du plan de démantèlement, si nécessaire.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire