Le gouvernement japonais va mener une enquête sur les conditions dans lesquelles les évacuations ont été organisées dans la préfecture de Fukushima, après l’accident survenu dans la centrale nucléaire.

 

La décision est justifiée par le fait que plus de 1 100 personnes ont trouvé la mort à Fukushima après s’être réfugiées dans des centres d’hébergement ou des logements provisoires suite à l’accident.

Des spécialistes, notamment experts en gestion de crise, se sont réunis ce jeudi à l’Agence japonaise de la reconstruction.

Le ministre en charge de la reconstruction Tatsuo Hirano a indiqué aux experts que personne, à ce jour, n’avait enquêté sur les organisateurs et les modalités de ces évacuations, bien que l’accident nucléaire ait fait l’objet de nombreuses investigations.

Il a ajouté que le gouvernement souhaitait donc enregistrer les faits pour tirer des leçons de la catastrophe.

Les participants ont convenu de mettre en place une commission d’experts chargée de questionner les élus locaux et les personnes évacuées. Des inspections seront par ailleurs effectuées autour de la centrale.

Discussions

Laisser un commentaire