Le Fujitsu Research and Development Center Co Ltd et les Fujistu Laboratories Ltd ont développé le système de reconnaissance de caractères chinois le plus performant de l’industrie. Ce nouveau système utilise l’intelligence artificielle (AI) pour imiter le fonctionnement du cerveau humain.

 

Les systèmes conventionnels de reconnaissance de caractères écrits à la main tentent d’identifier un caractère en se basant sur le nombre et l’angle des traits qui le composent.

Les caractères comportant de légères imperfections ne peuvent toutefois pas être reconnus en utilisant cette méthode. Aussi, afin d’améliorer la précision de la reconnaissance, il est nécessaire de faire apprendre au système les caractères, ce qui nécessite un processus très long.

Afin de rendre l’apprentissage plus rapide et plus précis, cette nouvelle technologie utilise l’intelligence artificielle pour reconnaître les traits des caractères, de la même façon que le cerveau humain. La précision de cette technique est de 94,8%.

Cette technologie a remporté la première place d’un récent concours de reconnaissance de caractères chinois écrits à la main. Les résultats de ce concours ont étés officiellement présentés lors de la plus grande conférence internationale de traitement d’image : l’ICDAR 2013 (International Conference on Document Analysis and Recognition), qui s’est tenue du 25 au 28 août 2013 à Washington, DC.

Fujitsu a annoncé que cette technologie permettrait d’améliorer de façon considérable l’efficacité de la saisie de données lors de la digitalisation de texte écrits à la main.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: bulletins electroniques

Discussions

Laisser un commentaire