Hitachi vient de développer un système d’authentification des veines de la main capable d’identifier une personne en moins d’une seconde. La mise en place d’un tel système à l’entrée de sites lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 est fort probable.

 

L’authentification par les veines reconnaît chaque individu en comparant les images de l’entrelacement des vaisseaux sanguins. Ce réseau étant dissimulé, on évite par la même occasion un éventuel risque de prélèvement comme c’est le cas avec la reconnaissance par empreinte digitale.

Bien que des systèmes similaires, utilisés par exemple sur les guichets des banques soient déjà très précis, le processus d’authentification prend sur ceux-ci beaucoup plus de temps.

Cette nouvelle technologie nécessite moins d’une seconde pour scanner les réseaux veineux d’un doigt, soit un temps comparable aux portes automatiques situées dans des gares.

Cela permet de contrôler 70 personnes par minute, contre 20 personnes en utilisant les systèmes conventionnels.

Selon les responsables de Hitachi, cette technologie est destiné à être utilisé durant les Jeux de Tokyo en 2020.

La société a déclaré que les personnes ayant numérisé leurs doigts lors de l’achat de billets permettront aux organisateurs de prévenir l’intrusion d’individus suspects sur les sites olympiques. Cela réduire également la congestion aux portes d’entrée.

Hitachi a prévu d’introduire cette technologie tout d’abord au sein de sociétés et lors de petits évènements afin de la perfectionner.

 

Source : Asahi

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire