Les leaders du Japon et du Myanmar ont clôturé leur sommet avec la publication d’une déclaration conjointe dans laquelle ils indiquent que les secteurs public et privé du Japon soutiendront la démocratisation et le développement économique dans l’ex-Birmanie.

 

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a rencontré dimanche à Naypyidaw, la capitale du Myanmar, le président Thein Sein.

Le document mentionne que les deux pays ont confirmé que Thein Sein continuerait à faire tous les efforts possibles pour résoudre divers problèmes dont ceux de la démocratisation du Myanmar, des réformes économiques et de la réconciliation nationale.

M. Abe, en retour, a exprimé son intention d’encourager les secteurs public et privé de son pays à soutenir de tels efforts.

La déclaration souligne que la construction d’infrastructures, le développement des ressources humaines et celui des régions rurales et des zones tribales abritant des minorités ethniques étaient les clés de l’amélioration des conditions de vie pour la population du Myanmar.

Le Japon va fournir environ 900 millions de dollars au titre de l’aide publique au développement et effacera près de deux milliards de dollars de dettes.

Shinzo Abe était le premier chef de gouvernement nippon à se rendre dans ce pays depuis 36 ans.

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

 

Discussions

Laisser un commentaire