Les ministres japonais en charge de la Politique énergétique discutent de la possibilité pour le Japon de devenir indépendant du nucléaire.

Le ministre en charge de la Politique nationale, Motohisa Furukawa, a rappelé à ses collègues ce mardi que les sondages d’opinion révèlent que plus de la moitié des citoyens japonais veulent se débarrasser du nucléaire.

Mais le ministre de l’Industrie Yukio Edano a mentionné les problèmes qui devront être résolus si le pays prend cette décision.

Il a affirmé qu’une mise à l’arrêt immédiate des réacteurs de l’Archipel pourrait provoquer une réduction d’électricité de 30 pour cent ainsi que des pénuries de courant.

M. Edano a ajouté que la disparition du nucléaire contribuerait à affaiblir les arguments commerciaux du Japon lors des achats de pétrole et de gaz naturel, et rendrait le pays moins compétent en matière de technologie nucléaire dans le futur.

Le gouvernement projette de finir l’ébauche de sa nouvelle politique énergétique sous peu, lors de nouvelles réunions. On s’attend à ce que cette politique inclue un scénario mettant un terme à l’énergie nucléaire, ainsi que des solutions pour compenser le nouveau manque d’énergie.

Discussions

Laisser un commentaire