Au Japon, un groupe d’enfants de Minamisoma, dans la préfecture de Fukushima, a pris part au premier événement sportif organisé en plein air depuis l’accident nucléaire de la centrale Fukushima Dai-ichi, en 2011.

Minamisoma se trouve à 25 km environ de la centrale endommagée. Jusqu’au mois de septembre dernier, cette ville faisait partie de la zone d’évacuation.

Samedi, à l’école maternelle Sayuri, les enfants ont promis de donner le meilleur d’eux-mêmes au coup d’envoi de la fête du sport.

Autour de la piste, les jeunes athlètes ont entamé avec enthousiasme les courses d’obstacles et de relais, après avoir dansé avec leur parents.

Selon les responsables de l’établissement scolaire, les travaux de décontamination ont permis d’abaisser à environ 0,2 microsievert par heure le niveau de radiation sur le terrain de jeux. Habituellement, la durée des jeux extérieurs est limitée à 30 minutes, par mesure de sécurité.

Toutefois, après avoir consulté les parents d’élèves, l’établissement a décidé d’organiser l’événement sportif afin que les enfants puissent retrouver une vie normale, dans la mesure du possible.

« C’est ma première compétition et je me suis bien amusé », a déclaré un jeune garçon.

« Je suis heureux car mon enfant gardera un bon souvenir de l’événement même si la vie, pour nous, n’est pas encore retournée à la normale », a déclaré un père de famille.

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire