Des visiteurs au temple Todaiji de Nara, l’ancienne capitale du Japon, ont été arrosés de flammèches, provenant de grandes torches de 60 kilos, au cours d’une ancienne cérémonie qui s’est déroulée mardi.

 

Des prêtres ont allumé d’énormes flammes lors du festival Omizu-Tori, destiné à prier pour la paix et le bonheur selon une tradition vieille de quelque 1260 ans.

Après que les moines ont pénétré dans le hall Nigatsudo, ils ont fait tourner des brandons géants au-dessus des balustrades, aspergeant les visiteurs d’étincelles.

Selon la tradition, le fait d’être touché par ces étincelles apporte la santé. Les foules ont applaudi chaque fois que les torches sont passées au-dessus d’elles.

Une femme de Kyoto a indiqué avoir été profondément émue en voyant de près les torches. « J’ai prié pour que les régions touchées il y a deux ans par le séisme dévastateur puissent rapidement se rétablir » a-t-elle ajouté.

Discussions

Laisser un commentaire