Au Japon, certaines personnes n’ont plus confiance dans les médias, plus particulièrement la télévision. Mais quelles sont les raisons de cette méfiance ?

 

Vous avez certainement déjà entendu le terme sakura. Il vous faisait alors immédiatement penser à la merveilleuse transformation de la nature au printemps : La floraison des cerisiers japonais. Cependant sakura porte aussi un tout autre sens.

Pour faire la différence entre ces deux mots, il suffit d’un coup d’œil aux caractères : 桜 pour la floraison des cerisiers et 偽客 qui signifie littéralement : faux client. C’est ce dernier dont nous parlerons dans cet article.

Ce terme décrit un phénomène courant dans certains nouveaux programmes télévisés: yarase (ヤラセ), ou phénomène de mise en scène. L’année dernière un programme de variété (Hokotate*) a été annulé pour avoir mis en scène ses interviews.

Vous avez déjà sûrement remarqué que les reportages ou émissions sont ponctuées par des jeux de questions/réponses. Les programmes interrogent les passants dans la rue pour avoir le ressenti et les impressions de monsieur et madame tout le monde sur certains sujets.

Les sujets de ses enquêtes sont divers et variés, cela peut recouvrir des questions du quotidien mais aussi des phénomènes de mode ou encore l’actualité.

Les « débats » autour des actions et du comportement de personnalités sont très appréciés. Par exemple : “une célébrité s’est fait attrapé en fumant dans un maid cafe**”.

Ce qui est intéressant dans l’interview de rue, c’est la spontanéité des personnes interrogées. Il est évident que si les personnes étaient choisies et les réponses préparées à l’avance (donc que les programmes mettent en scène leurs enquêtes) cela fausserait totalement le résultat.

Il y a de quoi être méfiant, certains iront jusqu’à parler de conspiration. Ceux qui adhèrent à cette théorie avancent même que les programmes feraient appel à des acteurs, inconnus évidement, pour obtenir LA réponse désirée. En suivant cette logique il ne serait pas étonnant de voir apparaître les mêmes personnes interrogées et cela par différentes chaînes.

En effet, quelle serait la probabilité en laissant faire le hasard qu’un même programme interroge plus d’une fois une même personne ?

01

Un air de déjà-vu ? Ci-dessous un exemple flagrant, ou lors d’enquêtes de rue, nous reconnaissons le même homme interrogé sur différents sujets. Bien sur ces différentes séquences ont été mélangé avec d’autres enquêtes et diffusé sur une large période, ne permettant pas de faire le rapprochement au premier coup d’œil.

Ici vous remarquerez les différences vestimentaires, d’accessoires de notre sakura, à tendance otaku, préféré.

02

 

Plus récemment après qu’une femme du monde politique ait été agressé par l’un de ses collègues, de nouveaux programmes ont interrogé des passants afin de recueillir leurs avis

▼ Ici News 23 interroge une passante au hasard, enfin…

03

C’est ce qu’on aurait pu penser avant de revoir exactement la même personne se faire interviewer une seconde fois par un autre programme (proposé par le même groupe soit TBS). il semble qu’elle dise la même chose mais d’une manière légèrement différente pour les deux émissions.

04

Et pour ceux qui soutiennent la théorie de la conspiration : La revoilà répondant aux questions d’une autre chaîne (NHK).

05

 

Il existe encore de nombreux exemples ou les programmes mettent en scène leur interviews. Bien sure il est mieux pour ces “acteurs du dimanches” d’être discret quand à leurs activités.

Voici le cas de notre ami Butch qui à subtilement glissé sur son blog que sa profession était sakura. Il n’a pas précisé quelle était sa spécialité mais après une apparition dans une enquête sur le nouvel Iphone et la Kinect au Japon, ce n’était vraiment pas nécessaire.

06

Ci-dessous, vous le retrouvez en fond d’un programme de divertissement

07

Et une petite dernière à ses débuts quand il attendait de faire fortune. Il semble que cela ouvre des portes puisque depuis il est apparu dans plusieurs publicités !

08

 

Puis voici le cas de “Madame je-recherche-un-emploi” apparaissant dans un point info pour la ville de Tokyo. Elle annonce aux caméras qu’à cause du mauvais temps, elle ne fera de recherche d’emploi aujourd’hui.

09

Un peu plus tard dans la matinée, une autre chaîne la présente comme “Madame se-rend-au-travail”. Elle raconte combien c’est pénible de se rendre au travail avec la neige.
Comment ?! elle a déjà trouvé un travail vous diriez-vous. C’est ça, la magie de Noël … ou de la télévision !

10

 

Mais parmi toutes ses personnalités, la palme d’or revient à celle surnommée Itsumo no Hito (いつもの人), littéralement “ l’habituée”, car il semble que les programmes fassent souvent appel à elle.

La voici dans son rôle de grande fan, parlant du problème de drogue de son idole Aska.

11
Sur cette image vous la voyez en arrière plan (à droite) en veste bleu-vert et crocs. Certainement en train de préparer son personnage !

12

Ci dessous vous pouvez voir 3 interviews différentes concernant des affaires criminelles (deux d’entre elles impliquaient des célébrités)

13

Mais qui est donc cette femme aux multiples casquettes qui apparaît inlassablement ici et là, sous un nom puis sous un autre : Shiho Akimoto, Shiho akiba, dans des affaires légères ou plus sérieuses comme un procès condamnant un homme à la peine de mort ?

Un article paru en 2011 a refait surface récemment. Il ferait mention d’une certaine Shiho Akimoto dont le hobby était sakura. En effet elle aimait attirer l’attention, approcher des célébrités, surtout celles impliquées dans des affaires criminelles ou avec des antécédents.

Pour des personnes comme Buch ou Mme Akimoto, participer à ces mises en scène est un hobby ou un petit job pimentant un peu leurs quotidiens, mais lorsqu’on on approche le sujet différemment.. cela veut dire que les médias prennent peu à peu possession de notre liberté de pensée (n’y voyez aucune référence à Florent Pagny), qu’ils remplacent peu à peu par leurs idées.

Et c’est bien cela tout le problème avec ce phénomène, qui ne va pas disparaître de sitôt !

 

*Hokotate : Émission de divertissement où personnes ou éléments en totale contradiction sont réunis. Par exemple : Un épisode confrontait les meilleurs hackers aux meilleurs logiciels de sécurité.
**Maid cafe : café sur le thème des maids. Les serveuses portent un costume de domestique plus ou moins arrangé à la japonaise et traiteront le client comme le maître de maison, se pliant à ses requêtes. Le tout dans une ambiance sucrée et Kawaii.

 

Source : Kotaku

Discussions

5 Réponses

  1. SAADANE

    Sérieux ça vous étonne ? Bah oui, la TV en tant que média réducteur et centralisée, ayant pour seul but de produire des revenus par l’audience c’est de la merde. C’est pas parceque c’est japonais que c’est bien, bordel.

  2. Dio Brando

    Excellent article qui rappellera comme le dit si bien Saadane, combien la TV est un media reducteur et ultra manipulateur. Il faut vraiment faire le tri en permanence et prendre du recul.

Laisser un commentaire