Si certains font le tour du monde dans le but de prendre en photo les plus beaux paysages de la Terre, cet étudiant japonais a lui pour projet de jouer les globetrotters afin d’immortaliser sur pellicule les plus jolies filles du globe !

 

C’est un projet un peu fou dans lequel voudrait prochainement se lancer Kei Akatsu, un étudiant japonais de l’université des sciences de Tokyo. Celui de faire le tour de la Terre avec pour seul et unique objectif de prendre en photo les plus jolies femmes de la planète!

 

Il souhaite récolter des fonds pour mettre son projet à pied d’œuvre

 

Pour réaliser son projet atypique, Kei Akatsu ne manque pas d’idées, ni d’ambition. Légèrement fauché, cet étudiant a ainsi envisagé de demander le soutien de gentils donateurs et de sponsors, invités à lui donner de l’argent afin qu’il mette ses plans à exécution.

Intitulé Beauties World Map, le projet de Kei Akatsu bénéficie même de son propre site internet, là où quelques mécènes intéressés ou amusés par l’entreprise du jeune homme peuvent lui verser des fonds.

Motivé par son projet, il envisage ainsi de passer un an sur les routes du monde afin d’aller photographier les plus jolies filles de chaque pays visité.

Selon le site rocketnews24.com, pour mettre son projet en route, Kei Akatsu aurait besoin de réunir près de 11 000 dollars (soit environ 8 500 euros).

Pour convaincre les sponsors et permettre à ceux-ci de découvrir son ambition, Kei Akatsu a ainsi déjà réalisé une petite vidéo qui a récolté plus de 315 000 vues sur YouTube.

Celui-ci a aussi posté quelques photos de jolies filles déjà réalisées dans son propre pays, ainsi qu’à travers les endroits que le jeune homme a déjà eu l’occasion de visiter.

 

La moitié d’une année déjà passée à photographier les jolies filles

 

Si le projet de Kei Akatsu est encore loin d’avoir pu être réalisé, ce drôle d’anthropologue n’a pas pour autant perdu son temps en attendant de faire le tour de la planète.

Invité à séjourner un temps à Vancouver au Canada, Kei Akatsu a ainsi passé près de la moitié d’une année à photographier les plus jolies filles qui lui passaient sous le nez afin de débuter son ambitieux projet.

 

>> Visiter le site de Kei Akatsu

Discussions

Laisser un commentaire