La ville japonaise de Nagaoka a organisé un exercice d’évacuation plutôt inhabituel : les participants se sont servis de données sur la direction des vents pour éviter l’exposition aux radiations en cas de désastre nucléaire.

 

Quelque 6400 personnes vivant aux environs de la centrale Kashiwazaki-Kariwa de Nagaoka ont participé à l’exercice dimanche.

Les responsables du groupe de travail municipal ont étudié les prévisions indiquant que les vents souffleraient du sud-est. Ils ont ordonné aux résidents de se rendre à l’un des trois centres d’évacuation n’étant pas situés dans la direction du vent.

Mais alors que les résidents se rendaient en autobus vers les centres d’évacuation, on a constaté à un point d’observation dans le centre de la ville que les vents ont soufflé vers le nord pendant une trentaine de minutes.

Cela signifie que les résidents ont été évacués relativement près d’un lieu où les matières radioactives se seraient déposées.

Un responsable de la ville chargé de la sécurité nucléaire, Yoichi Kojima, dit espérer qu’il trouvera le moyen de déterminer rapidement des chemins permettant de fuir tout en évaluant la direction du vent.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire