Lorsque les relations diplomatiques sont tendues, les animaux, en particulier les animaux exotiques, peuvent venir à la rescousse. C’est particulièrement vrai pour les pandas géants.

 

Shinshin, un panda géant femelle prêté par la Chine au zoo Ueno de Tokyo, fait actuellement l’objet de grandes attentes.

Le zoo a retiré Shinshin de la vue du public mardi parce qu’elle montre des signes de grossesse. Le partenaire mâle de Shinshin, Riri, reste lui visible.

Les gardiens ont remarqué que Shinshin dort plus, qu’elle a moins d’appétit et présente des niveaux d’hormones élevés. Tous ces symptômes sont des signes d’une possible grossesse.

Le zoo a installé quatre moniteurs dans la salle d’accouchement de Shinshin. Les experts chinois de Ya’an, dans la Province du Sichuan, viendront, bien que le calendrier n’ait pas encore été décidé.

Le Japon possède huit pandas géants, dont la paire du zoo de Ueno.

L’année dernière, Shinshin a donné naissance à un petit le 5 juillet, la première naissance d’un bébé panda en 24 ans dans le zoo. Mais hélas l’ourson est mort d’une pneumonie six jours plus tard.

A présent, le zoo fait tout ce qu’il peut pour permettre une grossesse réussie, y compris la prévention du stress liée au bruit.

Shinshin et Riri ont été prêtés par le Gouvernement chinois à une époque où les relations étaient amicales, en février 2011.

Les pandas géants sont extrêmement populaires au Japon depuis qu’ils ont commencé à servir en tant que diplomates de charme en 1972.

En 1972, la Chine a offert au Japon deux pandas géants de 2 ans -une femelle et un mâle- comme cadeau témoignant de la normalisation de leurs relations diplomatiques. Les deux plantigrades n’ont jamais eu de petits.

Shinshin, peut-être enceinte, a reçu les meilleurs vœux de la Chine et du Japon.

Le Ministère des Affaires étrangères Hong Lei a dit qu’il espérait que le panda grandisse en bonne santé. Le porte-parole principal du Gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a pour sa part déclaré : « Si c’est vrai, ce serait une très bonne nouvelle. J’espère qu’il en est ainsi ».

Pendant ce temps, la guerre des mots continue entre les deux pays. Le Gouvernement japonais rejette le consensus trouvé par les dirigeants des deux pays en 1972 pour laisser la question de l’île Diaoyu de côté.

Pour améliorer les relations sino-japonaises, l’ancien député japonais Hiromu Nonaka est en visite à Beijing en tant que chef d’un groupe non affilié à un parti de législateurs japonais, anciens et actuels, parmi lesquels l’ancien secrétaire général du Parti libéral-démocrate, Makoto Koga.

Les deux pays devraient célébrer cette année le 35e anniversaire de leur traité de paix et d’amitié.

Si Shinshin donne naissance à un petit, ce sera une occasion d’aider à rallumer la flamme de la bonne volonté du peuple japonais envers la Chine.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: Peopledaily.com

Discussions

Une réponse

  1. Paméla

    J’ai vu un reportage récemment à la TV japonaise qui montrait comment la femelle panda a été préparée à sa future grossesse, notamment au travers d’exercices de musculation du bassin.

    Si j’ai bien compris, il semble qu’elle ne s’y prenait pas bien pour allaiter son premier bébé.

    J’espère que cette fois le bébé survivra !

Laisser un commentaire