Obaken est une maison hantée située près de la station de métro Honancho. Le concept propose, comme dans un jeu vidéo, plusieurs niveaux, des paramètres personnalisables et un système de continuation.

 

Au premier abord, la façade ne laisse rien présager de ce qui vous attend : l’attraction est installée sur un étage d’immeuble de bureaux modestes, la seule chose susceptible d’indiquer ce qui s’y déroule est la panoplie d’affiches et autres objets promotionnels Six Exits.

Yoshizawa, parmi d’autres, travaille sur ce projet. Comme toute l’équipe, il est employé par une entreprise d’effets visuels dont les membres sont amateurs d’horreur. Leur amour pour le genre est ce qui les a conduit à investir et poussé à développer l’idée dans les locaux actuels.

SE 6

Yoshizawa est le scénariste et le principal concepteur du programme Six Exits, lequel combine l’angoisse d’une maison hantée et un système d’énigmes (basé sur les escape games, en vogue au Japon). Grand fan de Saw, Yoshizawa s’est inspiré de la franchise pour créer l’atmosphère de Six Exits.

 SE 5

Comme son nom l’implique, Six Exits est une série de six pièces, chacune comportant une énigme devant être résolue pour pouvoir poursuivre son chemin. Mais prenez garde ! Le temps est limité : dépassez-le et c’en sera fini de vous !

Tout au long du périple, vous êtes assailli d’images et bruits terrifiants : laissez tomber la concentration, préférez donner tout ce que vous avez dans le contrôle de vos battements de cœur… un arrêt est si vite arrivé !

Concernant les tarifs : les adultes paient 800 yens (soit 5,85 €), les lycéens 700 (5,12 €) et les jeunes enfants 600 (4,39 €). Le système de continuation vous permet, pour 200 yens supplémentaires, de reprendre là où vous vous étiez arrêté à votre précédente visite. Toujours dans la veine d’un jeu vidéo, vous pouvez également choisir de démarrer avec moins de fantômes (vous n’oseriez pas, si ?)

 SE 4

Le but d’Obaken est « de laisser les gens ressentir ce que c’est que d’être le personnage principal d’un film d’horreur ». Avec jusqu’à 400 visiteurs par weekend, le casting est considérable. La maison hantée tient ses promesses, jusque dans les taux de mortalité élevé de ses prétendus héros. Seulement 5 % des joueurs terminent le jeu et, pour l’instant, personne ne l’a réussi sans utiliser le système de continuation.

Alors, prêt à jouer le grand rôle de votre vie ?

 

Informations :

Honancho Obakeshiki Obaken
2-4-29 Honan, Suginami-ku, Tokyo

Seulement ouvert quelques weekends
14:00-19:45 (dernière entrée)
Réservations jusqu’à 17:00 la veille

 

Source : RocketNews

Discussions

Laisser un commentaire