Les responsables japonais et américains sont tombés d’accord sur l’organisation à Guam au lieu d’Okinawa, de certains exercices impliquant l’avion de transport Osprey.

 

Les militaires américains vont donc utiliser une base aérienne de cette île du Pacifique pour effectuer trois semaines de manoeuvres devant commencer le 29 novembre. Les Ospreys opérant au Japon y prendront part.

Venus de la base aérienne des Marines de Futenma, à Okinawa, quatre d’entre eux accompliront des missions de soutien logistique. Le gouvernement japonais prendra à sa charge 75 pour cent des surcoûts de carburant occasionnés par le transfert.

Les Américains utilisaient auparavant la base aérienne de Kadena, à Okinawa, comme site principal des manoeuvres. 12 Ospreys ont été déployés dans le petit archipel en octobre malgré les inquiétudes de la population sur sa sûreté.

Discussions

Laisser un commentaire