Une Japonaise enlevée par des agents nord-coréens a rejeté les allégations de Pyongyang selon lesquelles le régime n’aurait rien à voir dans la disparition de sa mère.

Hitomi Soga a pris part mardi à une rencontre à Tokyo où elle a décrit comment des agents de la Corée du Nord l’ont enlevée avec sa mère, Miyoshi, en 1978. D’après elle, trois hommes les ont assaillies alors qu’elles rentraient chez elles sur l’île de Sado dans la mer du Japon.

Hitomi Soga a rejeté les explications de la Corée du Nord, qui affirme que des collaborateurs japonais les avaient remises à des agents. D’après elle, les assaillants n’étaient pas des Japonais. La Corée du Nord affirme que Miyoshi n’est jamais entrée dans le pays.

Hitomi Soga a pu revenir au Japon avec 4 autres Japonais il y a 10 ans, mais l’on ignore ce qui est arrivé à sa mère.

 

 

Discussions

Laisser un commentaire