Le père du célébrissime manga « Akira », Katsuhiro Otomo avait prédit dans sa démentielle histoire d’anticipation que la ville de Tokyo organiserait les JO en 2020.

 

Lorsque ce samedi 6 septembre, les J.O. ont été attribués à la ville de Tokyo, les fans du manga d’anticipation « Akira », devenu culte, ont dû ressentir une drôle de sensation.

Était-ce le signe que les prédictions de l’auteur Katsuhiro Otomo étaient en train de se réaliser?

Il faut dire que le Tokyo post-apocalyptique décrit dans cette fiction ne constitue guère une perspective réjouissante. D’autant que le stade olympique imaginé par le scénariste et réalisateur nippon est un lieu particulièrement inquiétant.

Dans ce manga, la construction du stade olympique est d’abord utilisée comme couverture pour des actions militaires secrètes.

Ensuite, ce stade devient le siège du gouvernement du « Grand Empire de Tokyo » et ce pouvoir brutal y organise de grand rassemblements dans lesquels la présence est obligatoire.

 

stade-akira-tokyo2020

 

C’est enfin le théâtre de la saisissante scène finale du film, la très inquiétante « transformation de Tetsuo » :

 

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source: RTBF

 

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire