Le régulateur du nucléaire japonais enquête sur la panne d’un système de surveillance des centrales nucléaires de l’ensemble du pays.

 

L’Autorité de régulation du nucléaire, l’ARN, utilise un système appelé Emergency Response Support System, ou ERSS, pour surveiller la pression et la température dans les réacteurs de la nation.

Jeudi soir, les données des réacteurs 2 et 3 de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ni, ont cessé d’être affichées sur les écrans de contrôle.

La centrale, située à 10 kilomètres au sud de la centrale nucléaire sinistrée Fukushima Dai-ichi, n’est plus en opération depuis la catastrophe de mars 2011, il y a trois ans.

L’ARN a ordonné à l’opérateur de la centrale, la Compagnie d’électricité de Tokyo, d’envoyer les données relatives aux deux centrales par fax. Elle s’efforce aussi de déterminer les causes de l’incident.

Le régulateur précise que la température à l’intérieur des deux réacteurs est stable, entre 20 et 30 degrés Celsius environ.

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire