L’opérateur japonais NTT DoCoMo a sélectionné et regroupé des comptes Twitter par région et par genre dans tout le pays pour les associer à son annuaire Yellow Pages et proposer des bonnes adresses.

 

NTT DoCoMo a lancé un service basé sur Twitter et son annuaire Yellow Pages qui offre des informations locales à travers le pays.

Le service, appelé «Twitter Local Yellow Pages », recense et regroupe par thèmes les comptes Twitter les plus populaires localement.

À partir de cette base, l’opérateur propose à ses abonnés de suivre ces comptes pour recevoir des informations sur les sujets et les lieux qui les intéressent.

La section aliments de la région de Tokyo par exemple présente des comptes Twitter consacrés au ramen (des soupes avec des nouilles), au curry, aux déjeuners et au marché aux poissons de Tsukiji.

Twitter fournit également un moyen de parcourir et de rechercher des thèmes régionaux qui suscitent le plus d’intérêt chez les internautes.

Twitter est devenu très populaire au Japon depuis le tremblement de terre et le tsunami qui ont dévasté une large bande de la côte nord-est du pays il y a deux ans.

La plate-forme de micro-blogging est devenue un outil essentiel pour le partage d’informations sur les zones sinistrées. Mais, à cause de sa popularité croissante, il est devenu plus difficile pour les utilisateurs de trouver des informations pertinentes.

«Depuis le grand tremblement de terre de l’Est du Japon il y a deux ans, il y a eu une nouvelle appréciation de l’importance de l’information locale, y compris celle des gouvernements régionaux, sur la prévention des catastrophes, et Twitter a attiré beaucoup d’attention comme un outil qui peut être utilisé pour échanger des informations liées à des régions spécifiques », a déclaré DoCoMo dans un communiqué de presse.

Les caractéristiques des services présentés divisent le pays en groupes basés sur les 47 préfectures du Japon et les principales grandes villes, avec des catégories pour les aliments, les achats, le tourisme et les sports.

Ce service met également en lumière les comptes de personnalités des radios locales, avec l’idée qu’ils posteront des informations pertinentes sur les événements locaux, c’est à dire dans leur zone de diffusion.

DoCoMo a lancé son service ce vendredi avec la filiale japonaise de Twitter et de deux radios nationales.

Discussions

Laisser un commentaire