Séoul et Tokyo prendront part cette à un dialogue stratégique visant à consolider leurs relations bilatérales après que les revendications japonaises sur les îlots Dokdo et d’autres disputes historiques ont jeté un froid entre les deux nations, d’après les explications des sources diplomatiques ce dimanche.

 

Les représentants des deux pays sont actuellement en discussion pour choisir la date de la rencontre de niveau vice-ministériel. Elle devrait avoir lieu vers le 25 décembre.

Le vice-ministre japonais des Affaires étrangères Akitaka Saiki pourrait à ce titre se rendre à Séoul pour rencontrer son homologue sud-coréen Kim Kyou-hyun. «Il est probable que la rencontre ait lieu vers la moitié de la semaine prochaine bien que l’agenda puisse changer», a déclaré une source anonyme.

Ce dialogue stratégique, qui aura pour but de discuter des questions de sécurité régionales et de tenter de consolider les relations entre les deux nations, est la première rencontre de la sorte à se tenir entre Séoul et Tokyo depuis l’investiture de la présidente Park Geun-hye en février.

La dernière rencontre de la sorte avait eu lieu début janvier dernier sous le gouvernement Lee Myung-bak. Les deux pays auraient dû organiser une rencontre en avril entre leurs ministres des Affaires étrangères mais Séoul l’avait annulé après la visite de membres du cabinet japonais au sanctuaire Yasukuni, qui honore la mémoire de certains criminels de guerre japonais de l’ère impériale.

 

Source: Yonhap

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité du Japon

Discussions

Laisser un commentaire