Le Japon a exécuté par pendaison jeudi deux personnes, dont une femme responsable de six meurtres ayant eu lieu lors d’une séance d’exorcisme en 1995.

Le ministère de la Justice a précisé que Sachiko Eto, 65 ans, et Yukinori Matsuda, 39 ans, avaient été pendus. Matsuda avait été condamné à mort pour le meurtre de deux personnes lors d’un vol en 2003.

Sachiko Eto, qui s’était tournée avec son mari vers une secte, était accusée avec deux complices, dont sa fille, d’avoir battu ses victimes pour faire sortir leurs « démons ». Elle avait ensuite caché les corps chez elle, selon les médias japonais.

Pendant son procès, les avocats de Mme Eto avaient tenté de faire reconnaître une responsabilité affaiblie, car elle souffrait de troubles mentaux au moment des crimes. Elle avait plaidé non coupable. Sa fille et un autre membre de sa secte ont été condamnées à la perpétuité..

Le Japon est l’un des rares pays industrialisés à connaître la peine capitale. Depuis le début de l’année, sept personnes ont été exécutées et 131 autres sont dans le couloir de la mort, selon le ministère de la Justice.

 

 

Source: Sipa

Discussions

Laisser un commentaire