En Chine, des manifestations violentes dans la province orientale du Shandong ont causé des dégâts importants dans des usines et des magasins japonais.

Des manifestants antijaponais ont pris d’assaut une usine liée au fabricant japonais de produits électroniques Panasonic à Qingdao samedi. Ils ont brisé les fenêtres du bâtiment et détruit le matériel de production.

Le bâtiment d’un autre fabricant de composants électroniques à Qingdao a été incendié samedi.

Chez un concessionnaire du fabricant automobile Nissan, tous les véhicules exposés ont été détruits et une partie du bâtiment a été ravagé par un incendie.

Un magasin de la chaîne japonaise de supermarchés Jusco Huangdao a aussi été la cible d’attaques samedi. La quasi-totalité des vitres a été brisée et l’intérieur détruit.

Des policiers ont été déployés autour des bâtiments où les attaques se sont produites. Ils empêchent les journalistes et les cameramen de s’approcher.

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire