Selon la cour d’appel d’Okayama, dans l’ouest du Japon, les dernières élections législatives seraient invalides en raison d’une forte disparité dans le poids des suffrages, selon les circonscriptions.

 

Ce jugement intervient au lendemain d’une décision similaire de la cour d’appel d’Hiroshima, qui a produit une onde de choc dans tout l’Archipel. C’est la première fois dans l’histoire du Japon qu’une cour invalide en effet les résultats d’une élection du fait d’une telle disparité.

Les plaignants ont déposé différents dossiers auprès des cours en question et dans tout le Japon dès que le scrutin a pris fin, exigeant l’invalidation des résultats.

Dans les zones rurales les moins habitées, le poids des suffrages serait 2,43 fois supérieur à celui enregistré en zones urbaines.

Ce mardi, 6 autres grands tribunaux, dont ceux de Tokyo et de Matsue, ont jugé les élections non conformes à la Constitution mais ils se sont abstenus de conclure à son invalidité. Les autorités locales peuvent toutefois faire appel auprès de la Cour suprême.

 

Selon Yoshihide Suga, le problème électoral doit se régler au Parlement

 

Selon le porte-parole du gouvernement japonais Yoshihide Suga, le problème de la disparité des suffrages du scrutin législatif de décembre doit être réglé dans les meilleurs délais.

M. Suga s’est adressé ce mardi à la presse, au lendemain de l’annonce d’une Cour japonaise selon laquelle le scrutin en question serait invalide, en raison de la disproportion des suffrages dans les zones rurales.

Le porte-parole du gouvernement a jugé ce problème préoccupant, estimant qu’il devait être appréhendé le plus sérieusement possible.

Il a ajouté que le Parlement avait adopté une loi pour supprimer 5 circonscriptions à siège unique. « Le gouvernement doit rapidement procéder à un réalignement », a-t-il déclaré.

Yoshihide Suga a précisé que les députés devaient parvenir à une conclusion durant l’actuelle session parlementaire, pour une réduction du nombre de sièges à la Chambre basse.

Discussions

Laisser un commentaire