Le printemps arrive même s’il se fait attendre. Et qui dit floraison et températures plus élevées dit aussi pollens et rhume des foins. Mais pas pour tout le monde puisqu’au Japon, des chercheurs ont créé un cèdre antiallergique.

 

Les scientifiques de l’Institut japonais de recherche sur la forêt et les produits forestiers ont annoncé le développement du premier cèdre sans pollen et antiallergique.

Pour parvenir à ce résultat, ils ont utilisé un processus de recombinaison génétique, qui modifie la composition ADN de la plante.

Katsuaki Ishii, qui a dirigé cette recherche, a ajouté que, si des scientifiques américains ont déjà créé des pins sans pollen, l’expérience n’avait jamais été tentée sur des cèdres.

Ces arbres sont encore au stade expérimental, mais des arbres présentant de faibles niveaux de pollens ont déjà été plantés aux quatre coins du Japon où on a enregistré une aggravation des chiffres du rhume des foins ces dernières années.

Le nombre de Japonais souffrant du rhume des foins a en effet triplé au cours des 30 dernières années.

Une personne sur quatre au Japon souffre du rhume des foins et la quantité de pollens est déjà particulièrement élevée en ce début de printemps (cinq fois plus élevée qu’au printemps 2012).

Les chercheurs ont attribué ce phénomène à une hausse soudaine des températures et à un été 2012 spécialement chaud.

Au Japon, de nombreux arbres ont été plantés après la Seconde Guerre mondiale dans le but de faciliter la reprise économique et la construction.

Mais depuis lors, la demande du bois a fléchi alors que les arbres, eux, continuent de croître et d’émettre du pollen en grande quantité.

 

Discussions

Laisser un commentaire