Des Japonais vivant à proximité d’une base militaire américaine se préparent à intenter une poursuite judiciaire pour faire interdire les vols la nuit et tôt le matin.

 

Environ 140 personnes qui vivent près de la base aérienne de Kadena à Okinawa disent que leur santé est affectée par le bruit des avions américains. Elles disent souffrir d’insomnie et de problèmes d’ouïe.

Les résidents réclameront au gouvernement américain 2,7 millions de dollars en compensation.

En 2000, un tribunal japonais avait rejeté une poursuite du même genre, soulignant que les gouvernements étrangers ne peuvent être soumis à la juridiction japonaise selon le droit international.

Mais les résidents ont décidé de reprendre leurs démarches suite à l’adoption d’une loi en 2010 qui clarifie dans quelles circonstances les juridictions civiles peuvent avoir préséance sur les gouvernements étrangers.

Discussions

Laisser un commentaire