Des membres du gouvernement japonais ont donné leur soutien à Avril Lavigne après qu’elle ait été accusée d’encourager les stéréotypes raciaux dans son clip pour la pièce Hello Kitty. La chanteuse s’est défendue sur son Twitter face à ceux qui le jugeaient «offensant» et «raciste».

 

En essayant de rendre hommage à la culture kawaii, Avril Lavigne a été accusée, sur les réseaux sociaux et dans les médias, de racisme.

Face à cette fronde la chanteuse a essayé de se justifier sur son compte Twitter en expliquant «Raciste? LOL!!! J’adore la culture japonaise et j’ai passé la moitié de mon temps au Japon. Je suis allée à Tokyo pour tourner cette vidéo, faire pour mes fans japonais, AVEC mon label japonais, des chorégraphes japonais ET un réalisateur japonais, au Japon.»

Un porte-parole de l’ambassade du Japon à Washington a déclaré à TMZ.com que Lavigne avait «uniquement de bonnes intentions en réalisant ce clip. Il a ajouté espérer que les «discussions autour de sa chanson et de son clip allaient encourager le public à découvrir le belle et riche culture du Japon.»

 


Source:peopleinside

 

Discussions

3 Réponses

Laisser un commentaire