Des mouvements de protestation contre la nationalisation des îles Senkaku par le Japon se propagent en Chine ce samedi. A Pékin, certains manifestants ont tenté de pénétrer dans le complexe de l’ambassade japonaise.

Des appels à manifester ont été lancés sur Internet dans au moins 17 villes chinoises ce samedi, le premier week-end depuis que le gouvernement japonais a nationalisé les îles en question, situées en mer de Chine orientale. Dans les différentes villes, la police chinoise a renforcé ses mesures de sécurité.

Les manifestations ont commencé ce samedi matin devant l’ambassade du Japon dans la capitale chinoise. Certains participants ont lancé des oeufs et des bouteilles de plastique vers le terrain de la mission diplomatique.

Selon un reporter de la NHK, le nombre de manifestants a atteint plusieurs milliers et certains ont tenté de pénétrer dans l’enceinte, ce qui a provoqué des affrontements avec des centaines de policiers.

A Xian, une ville de province de Shaanxi, près de 2 mille personnes manifestent, arborant des slogans qui affirment que les Senkaku appartiennent à la Chine.

Des commentaires sur des sites internet signalent que des rassemblements sont organisés également dans d’autres villes.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire