Des habitants de la préfecture d’Okinawa vivant à proximité de la base aérienne de Kadena ont intenté un procès au gouvernement américain, en raison des nuisances sonores et des problèmes de santé qu’ils subissent.

 

140 personnes environ ont déposé une plainte ce vendredi auprès du tribunal régional de Naha. Les plaignants évoquent des problèmes d’audition et des insomnies causés par les atterrissages et décollages incessants des avions dans la base.

Outre l’interdiction des vols durant la nuit et aux premières heures de la journée, ils réclament 2,6 millions de dollars en dommages et intérêts.

Le responsable de la délégation, Shusei Arakawa, a précisé qu’il souhaitait traîner le gouvernement américain devant la justice japonaise pour dénoncer le fardeau enduré par la population d’Okinawa depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Près de 22 000 habitants d’Okinawa ont par ailleurs intenté un procès au gouvernement japonais, exigeant des compensations et l’interdiction des vols.

Discussions

Laisser un commentaire