Le 31 janvier est l’occasion pour les japonais de déclarer leur flamme à leur épouse. C’est une tradition dans un parc de Tokyo. Certaines déclarations sont cocasses.

 

Il y a de l’amour dans l’air dans un parc de Tokyo. Des Japonais s’y réunissent une fois par an pour crier l’amour qu’ils ont pour leur épouse, leur promettant gratitude et embrassades.

En japonais, les termes pour désigner le 31 janvier permettent un jeu de mots qui signifie « l’épouse bien-aimée ». A l’approche de cette date, des dizaines d’époux laissent leurs sentiments s’exprimer en public, chose peu fréquente au Japon.
Mardi soir, lors de cet événement, les déclarations sont allées du simple « je t’aimerai pour toujours » à des témoignages de reconnaissance pour les déjeuners faits maison. « Je suis désolé d’avoir pris du poids ces sept dernières années, » a hurlé un homme en costume. « Mais tes plats sont tellement bons. »
Kiyotaka Yamana, le créateur de l’événement qui fête ses cinq ans, a suggéré aux Japonais d’exprimer leur affection de manière plus explicite. « L’économie japonaise s’améliore et je vois de nombreux couples mariés s’investir davantage, ce qui renforce leur relation, » a-t-il dit.

 

Bouquet de fleurs

 

Cette manifestation a entraîné des rires et des applaudissements parmi les femmes présentes, notamment quand l’un des époux s’est agenouillé pour offrir à sa femme un bouquet de fleurs. « Il est fantastique et très viril aujourd’hui, » a déclaré Yuko Todo après la performance de Takeshi, son mari.
« Ca me rappelle combien il a l’habitude d’être macho, je l’avais oublié pendant nos huit années de mariage. Mon coeur bat la chamade. »

 

Quelques déclarations en images (japonais doublé en anglais):

Discussions

Laisser un commentaire