Des écoles primaires des zones riveraines du quartier de Koto à Tokyo sont surpeuplées à cause d’une forte augmentation de la population due aux efforts de réaménagements locaux qui comprenaient la construction de nombreux immeubles.

 

Dans le quartier Toyosu, la forte hausse du nombre d’élèves de l’école primaire a eu des répercussions sur les activités de l’école comme l’annulation d’une pièce de théâtre et la fusion de plusieurs classes d’éducation physique en une seule.

Comme il est prévu que le nombre d’élèves augmente de 150% pour atteindre environ 3 000 élèves au cours des six prochaines années, la quartier Koto est en train de construire une nouvelle école et prévoit l’expansion de ses établissements d’enseignement.

Le 25 novembre, une assemblée matinale a eu lieu à Kita Toyosu, une école primaire avec 1 140 élèves et où les terrains scolaires ne sont plus assez grands.

L’école a été fondée en 2007, lorsque l’école primaire de Toyosu n’était plus en mesure d’accueillir le nombre croissant d’élèves de la région.

Mais à Toyosu Kita, le nombre d’élèves est passé de 293 la première année à plus de 1 000 cette année avec 32 classes réparties sur six niveaux différents. Depuis que l’école ne dispose plus que de 30 salles de classe générales, les salles de classe spéciales doivent être utilisées pour accueillir les élèves restants.

Trois classes d’éducation physique doivent partager les terrains en même temps. L’année dernière, une pièce de théâtre de l’école a été annulée parce qu’il était trop difficile de faire monter tous les élèves sur scène, puisque certains niveaux ont plus de 200 élèves chacun, et que le gymnase ne pouvait pas accueillir tous les parents.

En mai, les parents d’élèves ont dû regarder la fête du sport depuis les balcons de l’immeuble de l’école en raison d’un manque de place sur le terrain.

 

 

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité du Japon

Discussions

Laisser un commentaire