Des compagnies japonaises développent de nouveaux matériaux pour les aider à éliminer les substances radioactives rejetées lors de l’accident nucléaire de Fukushima l’an dernier.

Le métallurgiste Dowa Holdings a développé une poudre de fer pouvant absorber le césium radioactif dissous dans l’eau.

Une expérience a montré que la poudre de fer pouvait réduire de moitié la quantité de césium dans l’eau. La poudre usagée peut ensuite être retirée à l’aide d’aimants.

Le fabricant de textiles Toyobo a combiné deux éléments pouvant absorber le césium pour créer un matériau plus efficace pour la décontamination.

Selon la compagnie, un test montre que le nouveau matériau peut éliminer 99 pour cent de 10 milligrammes de césium dans un litre d’eau.

Par ailleurs, le fabricant de produits chimiques Union Showa a produit un nouveau matériau qui isole et contient le césium en durcissant après exposition à une forte chaleur. Le matériau peut être utilisé pour stocker les déchets résultant des travaux de décontamination.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire