Une étude japonaise publiée dans le numéro d’octobre du magazine « Journal of Pediatric Psychology » révèle que deux adolescents sur trois consultent leur portable avant de s’endormir, et un sur trois dort même avec son portable allumé. Les chercheurs évoquent en conséquence des risques pour la santé mentale dus au manque de sommeil.

Les chercheurs ont réalisé leur étude auprès de 18.000 collégiens et lycéens au Japon.

Ils ont constaté que les adolescents qui utilisent leur téléphone portable après s’être couché ont plus de risque d’avoir des tendances suicidaires.

C’est la mauvaise qualité du sommeil de ces jeunes qui jouerait sur la qualité de leur santé mentale, et ils seraient plus enclin à des pulsions suicidaires.

Cette dépendance au portable, Marie Derain, la défenseur des Droits de l’Enfant la redoute. Elle remettra un rapport à François Hollande le 20 novembre sur les nouveaux usages des écrans chez les adolescents.

 

 

Source: RTL

Discussions

Laisser un commentaire