Des chercheurs japonais travaillant sur les cellules souches iPS ont réalisé une avancée qui pourrait leur permettre de restituer la vue aux personnes souffrant d’une maladie de la rétine.

 

L’équipe s’est engagée dans la première tentative mondiale d’expérimentation clinique des cellules iPS, susceptibles de se développer dans n’importe quel tissu du corps humain.

Le projet a été officialisé mercredi à l’Institut de recherche et d’innovation en biologie médicale, dans un hôpital de Kobe. L’équipe de recherche est dirigée par Masayo Takahashi de l’Institut Riken de Kobe et par Yasuo Kurimoto, pour l’hôpital.

Les chercheurs vont créer des tissus rétiniens à partir de cellules iPS développées par Shinya Yanaka, lauréat du prix Nobel de médecine en 2012.

Si l’expérience est validée par l’hôpital et le ministère de la Santé, les opérations de création de tissus rétiniens à partir de cellules iPS débuteront dès le mois d’avril prochain.

Discussions

Laisser un commentaire