Des chercheurs japonais on dévoilés lundi, un capteur organique jetable pouvant être incorporé dans une couche, afin de tenir à courant à distance un aide-soignant si son patient a besoin d’être changé.

 

Le circuit intégré imprimé sur un film plastique souple peut transmettre des informations, reçoit son énergie sans fil, et pourrait être fabriqué pour quelques centimes.

Ce système utilise des matériaux organiques pouvant être imprimés avec un jet d’encre. Il a été développé par une équipe dirigée par les professeurs Takayasu Sakurai et Takao Someya de l’Université de Tokyo.

En plus de sa possible utilisation dans des couches pour bébés, la technologie peut être appliquée aux couches pour adultes, marché en plein boom avec une population japonaise qui ne cesse de vieillir.

D’ordinaire, les couches normales changent de couleur pour indiquer lorsqu’elles sont mouillées, mais un aide-soignant doit tout de même déshabiller le patient pour vérifier.

« Si la détection est effectuée par voie électronique, vous pouvez vérifier tout simplement en venant à proximité de l’utilisateur – sans le déshabiller « , a déclaré le professeur Someya .

La technologie pourrait également être appliquée directement sur la peau comme un plâtre, à la place de dispositifs souvent en forme d’anneau utilisés dans les hôpitaux pour surveiller le pouls et l’oxygène contenu dans le sang.

Les capteurs actuellement existants utilisent souvent du silicium ou d’autres matériaux relativement rigides qui peuvent être inconfortables pour leurs utilisateurs.

La souplesse d’une seule feuille de film plastique réduit l’inconfort pour les porteurs et permet une utilisation dans un plus grand nombre de lieux.

Le prototype développé est capable de surveiller l’humidité, la pression ainsi que la température, a déclaré le professeur Someya. La priorité pour l’équipe est désormais la fiabilité de la batterie et la réduction de la consommation d’énergie des capteurs.

Actuellement, le dispositif de lecture de données doit être à quelques centimètres de la sonde, mais Someya a déclaré que l’équipe travaillait sur le côté pratique et si nécessaire augmenterait la distance.

 

couche-intelligente-japon

 

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Une réponse

Laisser un commentaire