Payer avec une monnaie inconnue peut être déroutant au premier abord mais cela pourrait bientôt changer pour les touristes en visite au Japon !

 

Dès cet été, il sera possible pour les touristes de payer leurs achats avec un simple scan de leurs empreintes digitales au lieu des habituelles espèces ou carte de crédit.

Ce programme sera testé dans 300 magasins, hôtels et restaurants situés dans des endroits fréquemment visités par les touristes étrangers. Cette technologie devrait ensuite être pleinement déployée pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo.

Bien que les questions concernant la sécurité des informations privées restent encore en suspens, la procédure elle-même est assez simple.
À l’arrivée au Japon, les touristes seront en mesure d’enregistrer leurs empreintes digitales, leurs données personnelles ainsi que les informations liées à leur carte de crédit.

En utilisant des scanners d’empreintes digitales placés dans des établissements à travers le pays, ils seront alors en mesure de payer dans les magasins et les restaurants sans même avoir à sortir leur porte-monnaie.

En plus de pouvoir effectuer des achats, les empreintes digitales seront également utiles pour l’exonération de taxe et la vérification d’identité dans les hôtels.

Ce service est basé à 100% sur le volontariat, donc si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’enregistrer vos informations personnelles, rien ne vous y oblige.

Préparez-vous donc dans les prochaines années à partir au Japon sans votre portefeuille !

empreintes-digitales-paiement-argent-Japon-Tokyo

Le même type de scanner que celui trouvable dans les aéroports japonais sera utilisé

Source : Yomiuri Shimbun

Discussions

28 Réponses

    • Jeremy Luciol

      T.T xD stop la parano ^^ déjà c’est au japon le pays ou la criminalité est la plus basse au monde. ensuite comme dit dans le commentaire au dessus vous pensez qu’il pourra payé avec un doits coupé quelquepart ?T.T et puis bon aujourd’hui on peut hacker vos compte volé votre carte bleu ou vous soudoyez de l’argent par bien des moyens … c’est pas ça qui rendra la chose plus  » dangereuse  » …

    • Brigitte Chan

      D’un, ce n’est pas parce que le Japon a le plus bas taux de criminalité qu’elle n’existe pas. Enfin, je savais que quelqu’un me sortirait cet argument.

      De deux, si je parle de main coupée c’est surtout pour récupérer les empreintes. Pour les utiliser ils traffiqueront un peu. Et puis je ne sais pas si les japonais vont seulement se contenter de boutique et pas généraliser sur des distributeurs.

      Puis ensuite si ça se démocratise dans d’autres pays c’est pas gagné pour le taux de criminalité bas.

      Les banques vont trouver ça trop génial parce qu’on n’aura plus à fabriquer les cartes à puces, et si on veut ouvrir un compte faudra fournir tes empreintes, et les banques auront le pouvoir de détenir ces fichiers, des empreintes que même la police n’a encore si on ne se fait pas arrêté au moins une fois.

      Enfin, bon, qui dit que ce sera forcément un japonais qui serait coupable du crime aussi ? Après tout ce sera lors des jeux olympiques. ..

Laisser un commentaire