L’automne au Japon évoque des choses différentes pour chaque personne. Certains penseront au Kōyō (紅葉), le changement de couleurs des feuilles d’arbres. D’autres auront hâte de participer aux différents festivals et autres évènements, comme le festival au poisson de Yokosuka, celui de la lune (« Tsukimi », 月見) ou bien le classique Halloween.

 

Mais celles qui trouvent grâce à mes yeux sont de délicieuses pâtisseries comme le « Mont Blanc » (モンブラン) ou la glace à la patate douce violette (« Murasaki imo aisu », 紫いもアイス).

Alors que le printemps est connu pour ses délicates et uniques saveurs japonaises, l’automne apporte des arômes riches, sucrés et chaleureux qui lui sont propre. Préparez vous à en avoir l’eau à la bouche.

 

La châtaigne  (« Kuri »:栗, « Marron » :マロン)

chataigne

La châtaigne, qui est cultivée au Japon depuis des siècles et, est l’ingrédient principal de beaucoup de pâtisseries japonaises mais c’est uniquement en automne, saison de la châtaigne, que l’on peut avoir la chance de goûter à chacune d’entre elles.

Le « Mont Blanc », connu aussi sous le nom de « torche aux marrons » est un gâteaux d’origine italienne populaire en Europe. A son arrivée au pays du soleil levant, il s’est transformé, adoptant les saveurs nippones de potiron, de matcha ou de patate douce.

Quelques recommandations :

  • « Monburan », le Mont Blanc japonais.
  • « Kuri Kinton », une purée de patate douce et de châtaigne qui peut aussi se présenter sous forme de ravioli.
  • « Kuri Dorayaki », une purée à base de châtaigne couvert en sandwich par deux sorte de pancake.

Le potiron (« Kabocha »:南瓜, « Pumpkin »:パンプキン)

potiron

Parler de potiron au Japon peut être un peu déroutant au premier abord. En anglais, « Pumpkin » désigne la citrouille, grosse et de couleur orangé, que l’on creuse à Halloween pour former des lanternes. Le terme « Kabocha » en japonais se rapproche plus du terme français « potiron » au sens qu’il est plus petit, de couleurs variées et surtout comestible, contrairement à sa cousine la citrouille. A noter cependant qu’un produit au goût « Pumpkin » au Japon aura en fait le goût « Kabocha ».

Quelques recommandations :

  • « Kabocha Pudding », un flan au goût de potiron.
  • « Pumpkin Cheesecake », un cheesecake au potiron.
  • « Kabocha Mizuyōkan », une gelée solide au potiron.

La patate douce (« Satsuma Imo »:さつま芋)

glace-patate-douce

C’est certainement l’ingrédient le plus populaire en automne au Japon. On en voit souvent dans les animes ou les manga, entrain de cuire sous les braises de feuilles mortes dans un jardin. « Satsuma Imo » désigne une variété de patate douce très répandu au Japon : violette à l’extérieur et jaune à l’intérieur. Blanche, rouge, violette, vous en trouverez de toute les sortes, sous toutes les formes et pour tous les goûts.

Quelques recommandations :

  • « Murasaki Imo ice cream », de la glace à la patate douce violette.
  • « Satsuma Imo muffin », un muffin à la patate douce.
  • « Sweet Potato cake », un gâteau moelleux à la patate douce.

Il existe bien sûr d’autres saveurs automnal, comme la pomme, le raisin ou la poire, pour ne citer que les sucrées, mais pour les amateurs de plats salés, n’hésitez pas à goûter au Nabe ou au Sukiyaki, de typiques pot-au-feu ou fondue japonais.

 

Source: Gaijinpot Blog, Japan Guide, Wikipédia || coniferconifer / Flickr

Discussions

Laisser un commentaire