Un plongeur japonais en eaux profondes a fait l’étrange découverte d’un dessin circulaire à plus de 24 mètres de profondeur. Oeuvre divine, extraterrestre ou preuve d’une vie ancestrale ? Yoji Ookana a voulu élucider le mystère. Voici la réponse.

Yoji Ookata est un plongeur et un photographe de renommée mondiale. Travaillant dans les profondeurs depuis plus de 50 ans, ce japonais a fait une découverte étrange au large des côtes de l’archipel nippon. Il n’a pas fait la connaissance d’une nouvelle espèce marine mais a bel et bien fait la trouvaille d’un étrange dessin circulaire sur le sable.

Cette oeuvre sous-marine mesurait environ 2 mètres de diamètre et se trouvait à plus de 24 mètres de profondeur. Ce qui ressemblait à un « crop circle » était-il l’oeuvre d’une espèce extraterrestre, un étrange fossile ou bien encore une oeuvre ancestrale lorsque le niveau de la mer était plus faible ? Yoji Ookata s’est posé toutes ces questions et a décidé d’éclaircir le sujet. Pour répandre la nouvelle, il a demandé à une équipe de télévision de plonger avec lui pour filmer son étrange découverte explique le site This Is Colossal.

« Mystery Circle », voici comment Yoji Ookata a nommé sa découverte. Tout comme les crop circles, ces étranges dessins terrestres qui se trouvent dans les champs, cette oeuvre sous-marine a son explication rationnelle. Non pas qu’elle soit la preuve de l’imagination d’un homme qui aurait voulu faire croire à une force divine des fonds marins, ce dessin circulaire est en fait l’oeuvre du travail d’un tout petit poisson mesurant quelques centimètres. Ce dernier travaille jour et nuit pour confectionner ce nid destiné aux oeufs de la femelle. Ces dernières sont attirées par les crêtes et les vallées et elles y déposent les oeufs au centre. Elles sont alors protégées des courants océaniques par cette sorte de barrière ensablée. Ainsi, plus une sculpture de la sorte ne contient de crêtes, plus les femelles sont attirées et les oeufs protégés.

A savoir que selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), agence américaine responsable de l’étude des océans et de l’atmosphère, 70% de la Terre est recouvert par les océans et 95% du monde sous-marin n’a encore jamais été exploré par les humains. Allant dans ce sens, la NASA a confirmé que les humains en savent plus sur la Planète Mars que sur les abysses.

 

Source: Gentside

Discussions

Laisser un commentaire