Des chercheurs japonais ont identifié les caractéristiques génétiques de personnes susceptibles de souffrir d’un problème cutané chronique.

Ces spécialistes travaillent au Centre de médecine génomique de l’Institut Riken, qui est financé par l’Etat. Ces chercheurs ainsi que des collègues d’autres institutions ont analysé l’ADN de plus de 3300 Japonais souffrant de dermatite atopique, une maladie de la peau qui est chronique et qui est souvent accompagnée de rechutes.

Ils ont découvert huit nouvelles séquences d’ADN chez les personnes susceptibles d’être touchées par cette maladie. Sept autres séquences avaient déjà été identifiées par des chercheurs de l’étranger.

Selon un expert de l’Institut Riken, Tomomitsu Hirota, d’autres études sur ces huit séquences sont nécessaires pour comprendre le mécanisme qui cause cette maladie de la peau, et pour développer un remède.

 

 

Source: NHK

Discussions

Laisser un commentaire