Le Japon a suspendu les importations de produits de trois entreprises de transformation de viande. Ces compagnies de France et des Pays-Bas ont envoyé des produits contenant des éléments interdits.

 

La décision a été annoncée vendredi par le ministère de la Santé. Les responsables de la quarantaine à l’aéroport de Narita, près de Tokyo, et à Osaka, ont découvert des amygdales attachées à des langues de boeuf envoyées par ces sociétés.

Les amygdales sont supposées avoir été retirées. Elles sont considérées comme pouvant accumuler la protéine responsable de l’ESB, la maladie de la vache folle.

Ces organes ont été découverts dans une cargaison de plus de 130 kilogrammes de veau importé par des grossistes de Tokyo et d’Osaka entre début mars et début avril.

Discussions

Une réponse

  1. oredesu

    c’est décidément le moment viande ces derniers mois, il ne se passe pas une semaine sans une affaire plus ou moins embêtante (bon ici cava ca a été géré )

Laisser un commentaire