Les travaux de réduction des résidus radioactifs, provoqués par l’accident de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi en mars 2011, vont maintenant passer des établissements d’éducation aux logements individuels.

 

Le ministère de l’Environnement a examiné les progrès, à la fin juin, des travaux de décontamination menés sous l’égide du gouvernement dans 58 municipalités de 7 préfectures, à l’exception de celle de Fukushima.

L’enquête montre que la décontamination des écoles et des jardins d’enfants est achevée à 96 pour cent environ, parce que les autorités ont accordé la priorité à ces établissements.

L’enquête fait aussi apparaître que les travaux se concentrent désormais sur les maisons individuelles. Des ordres de décontamination ont été donnés pour 90 639 unités sur les 140 972 maisons pour lesquelles des travaux sont prévus. Ce chiffre est plus de 1,8 fois supérieur à celui de l’enquête de la fin mars.

Mais les travaux sont achevés sur 42 789 maisons seulement, soit 30 pour cent de l’ensemble.

Le ministère espère que les travaux de décontamination battront leur plein prochainement.

 

Nipponconnection.fr –  Toute l’actualité quotidienne japonaise

Source : NHK

Discussions

Laisser un commentaire