Tepco, la Compagnie d’électricité de Tokyo, va entamer des travaux à la centrale Fukushima Dai-ichi afin d’arrêter l’écoulement d’eau usée radioactive vers l’océan Pacifique.

 

Les travaux qui consisteront à édifier des parois souterraines gelées doivent commencer ce mercredi aux réacteurs 2 et 3.

De grandes quantités d’eau sont déversées dans les réacteurs pour éviter une surchauffe du combustible nucléaire fondu. Une partie de cette eau contaminée par des substances radioactives s’échappe par suintement des enceintes de confinement des réacteurs endommagés.

De l’eau s’est accumulée dans les bâtiments des réacteurs, dans les bâtiments voisins abritant les turbines et dans des tunnels souterrains. Les responsables de Tepco pensent que l’eau fuit des tunnels, qu’elle s’inflitre dans le sol et arrive ainsi à l’océan.

Les ingénieurs vont commencer à creuser des puits verticaux, là où les tunnels se rattachent aux bâtiments des turbines. Après avoir installé des canalisations dans les puits, ils injecteront un liquide de refroidissement afin de créer des parois gelées qui bloqueront le passage de l’eau.

Mais des câbles et d’autres objets présents dans les tunnels pourraient gêner les travaux. Les techniciens ne peuvent approcher étant donné la présence d’eau radioactive et ils doivent donc dépendre des images, fournies par des caméras téléguidées.

Tepco espère terminer l’installation des canalisations d’ici la fin mars et commencer, en mai, à puiser hors des tunnels quelque 11 mille tonnes d’eau usée, une fois que les parois gelées seront en place.

 

 

Source: NHK

Nipponconnection.fr – Retrouvez l’actualité quotidienne du Japon

Discussions

Laisser un commentaire